Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 04/06/2019
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction. 

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@lespault-martillac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Excellent Saint-Émilion GC 2016, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits noirs et d’humus, légèrement épicé, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur. Le 2015, est un vin généreux, aux nuances caractéristiques de fruits rouges mûrs (prune, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, charpenté, avec des tanins équilibrés. Le 2014, est vraiment savoureux, corsé, aux tanins souples, où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois, de robe grenat soutenu, dense au nez comme en bouche.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
Site personnel : www.lecellierdesgourmets.fr

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Sol travaillé avec un enherbage partiel, 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Un vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 ha en rouge. Certification Terra Vitis. Un remarquable Pessac-Léognan rouge 2016, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d’épices, est un vin qu’il faut laisser se faire pour bien profiter de son potentiel. Le 2015, est un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Le Pessac-Léognan blanc 2017, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 17 ans, a des notes d’agrumes bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Très joli 2016, finement épicé, subtil, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance, d’une jolie finale suave.

Francis et Ghislain Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 09 93
Email : contact@hautlagrange.com
Site personnel : www.hautlagrange.com

Vignobles PELLE


Une histoire familiale qui débuta, en 1840, au Château de Jayle. Cinq générations s’y sont succédées donnant naissance également au Château Les Ancres et produisant des Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, répartis sur une superficie de 68 ha: le Château de Jayle, le Château les Ancres, le Château Champs de Lucas qui s'étendent sur les communes de Saint Martin de Sescas, Saint Martial, Saint Pierre d'Aurillac. Les terres des trois Châteaux sont essentiellement composées de sols limono-argilo-sableux, limono-argilo-limoneux. Le 25 avril 1274, Bertrand Ladils, bourgeois de Bazas, cède le château à son suzerain, Edouard Ier, duc de Guyenne et roi d’Angleterre. Le fils aîné d’Edouard III, Edouard de Woodstock (dit le Prince Noir), s’en servira comme rendez-vous de chasse... Au début du XXe siècle, le grand-père des actuels propriétaires achète le domaine pour y créer un domaine agricole en polyculture. En 1920, les vignes sont arrachées puis replantées, le vignoble conserve cet encépagement resté inchangé. Puis en 2000, Alexandra (la fille de Martine Martet, petite fille des actuels proprétaires, Jack et Johanne Martet) reprend en main le vignoble. La viticulture à Lavison prend alors une toute nouvelle orientation. Rendement limité, taille courte de la vigne, double effeuillage, enherbement naturel et, pour la partie viniculture, les vins sont élevés en barriques bordelaises. Un travail qui porte ses fruits : Lavison obtient son classement en exploitation viticole raisonnée en 2004. Les 60 ha de vignes s’étendent autour du château sur une hauteur surplombant la vallée du Dropt. Une partie du domaine est conduit en Agriculture Biologique.
Un grand coup de cœur pour ce Bordeaux rouge 977 Bio 2015, 85% Cabernet-Sauvignon et 15% Merlot, élevage en barriques 14 mois, dont la présentation est particulièrement originale, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau, c’est un vin riche et de très bonne garde.  Nous avons gouté le Bordeaux rouge l’Esprit 2015 Fût de Chêne, de robe grenat, c’est un vin riche, aux tanins souples, tout en finesse aromatique, harmonieux au nez comme en bouche. Séduisant Bordeaux blanc l’Esprit Fût de Chêne, qui est vraiment plaisant, distingué, puissant et savoureux, alliant souplesse et fraîcheur en bouche, tout en finesse, aux nuances subtiles de noisette et de fleurs. Goûtez aussi le Crémant de Bordeaux Caprice de Lavison, issu de très vieilles vignes de Sémillon âgées de plus de 70 ans, une cuvée fraîche, alliant finesse et structure, d’une bonne rondeur et au bouquet très aromatique. Chambres d’hôtes dans ce magnifique lieu. Nous avons beaucoup aimé ce savoureux Bordeaux rouge cuvée Tradition 2012, 60% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot et 10% Cabernet franc, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière. Joli Bordeaux rouge cuvée Barrique 2012, 95% Cabernet Sauvignon et 5% Merlot, il dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue comme il le faut. Savoureux Blanc Liquoreux 2017, 100% Sémillon, un vin ample au nez comme au palais, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, frais et onctueux à la fois, de bouche pleine, à déboucher aussi bien sur un poulet à la crème et aux champignons qu’avec un soufflé au Roquefort. Le Blanc sec cuvée acacia 2014, 70% Sauvignon et 30% Sémillon, d’un grand classicisme, est tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noix). Agréable Crémant de Bordeaux, Sauvignon et Sémillon, idéal à l’apéritif. Retrouvez également la Gamme Plaisir Fruité en rouge, rosé, blanc sec et mœlleux, des vins de plaisir, harmonieux, à déguster dans leur jeunesse. Sur place, de jolies chambres d’hôtes.

Denis Pellé
1 et 2, Jayle
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 63 60 90
Email : contact@vignobles-pelle.com
Site personnel : www.vignobles-pelle.com

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.


12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : contact@chateaudesplassons.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BRONDELLE


Au sommet de son appellation. Ce propriétaire sympathique élève soigneusement son Graves rouge Château Andréa 2012, corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante. Il y a le Graves Classic blanc 2016, Sauvignon et Sémillon, et le Graves Classic rouge 2014, Merlot et Cabernet-Sauvignon, tout en bouche, un vin tendre, léger, vif, à prévoir sur une tarte à l?oignon ou une salade nordique. Goûtez son Sauternes Grande Réserve Château Fontaine 2011, un vin fin et savoureux, ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de petits fruits macérés. Joli Bordeaux Supérieur Château Bras d?Argent 2015, de bouche bien corsée comme il le faut, généreux, aux tanins agréablement fondus.
Beau Pessac-Léognan blanc Château d?Alix 2014, très aromatique, un vin floral et onctueux, d?une belle fraîcheur persistante, de robe grenat soutenu, a un nez de fumé et de prune, en bouche, des nuances de fruits cuits et de cannelle, mêlant ampleur et structure.

Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Tél. : 05 56 62 38 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
www.chateaubrondelle.com


Château CANON-CHAIGNEAU


Au sommet. Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac).
?En 2018, nous proposons le 2015, nous dit Suzanne Marin, un vin facile à boire, bien représentatif de l?année, un vin assez rond, très agréable, très fruité en bouche, aromatique, au nez, il m?a fait penser à un gâteau aux pruneaux, avec des notes vanillées, un vin vraiment délicieux.
Nous sommes très contents du millésime 2016. Nous avons eu une récolte à la fois quantitative et qualitative. Ce sont des vins assez tanniques, très typés Merlot par rapport aux autres années, un vin très goûteux. Couleur très intense, beaucoup de matière, de fruité, belle rondeur, un vin assez féminin, c?est un peu notre style d?ailleurs, un vin vraiment très agréable à déguster. Une vraie réussite, ce 2016 !?
En effet, voilà un exceptionnel Lalande-de-Pomerol 2015, de robe pourpre, aux connotations de fruits compotés et de musc, un vin fondu mais puissant, structuré, aux tanins riches et veloutés à la fois, avec, en finale, des notes de cuir et de pruneau cuit, tout en élégance et nuances. Le 2014, médaille d?Or au concours des vins de Bordeaux, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d?épices au palais, un vin complet à déboucher sur des aiguillettes de canettes aux fèves ou un filet de bœuf à la truffe et fleur de sel. Savoureux 2012, corsé, typé, aux tanins amples, à la fois soyeux et denses, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, alliant rondeur et charpente, d?excellente évolution. Le 2011 dégage des arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins ronds.
Remarquable 2010, charpenté, corsé, coloré, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, aux nuances de prune et de griotte mûre, très charmeur. Le 2009 est l?une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en Couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d?épices, très élégant, aux tanins soutenus, médaille d?Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! Magnifique 2008, de belle robe grenat, une belle réussite, très représentatif du millésime, aux nuances de fruits rouges mûrs et d?épices, dense en bouche, est très bien charpenté.
Le 2007, charnu, d?une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d?une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l?humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse.
Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d?une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé. Le 2002 est également très bon, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits mûrs, un vin riche, équilibré, d?une belle longueur, de bouche puissante, parfait, par exemple, sur une épaule de veau en gelée ou des œufs brouillés au boudin noir. On se régale avec le 1998, associe Couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Un grand bonheur de pouvoir trouver de vieux millésimes !

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Tél. : 05 57 24 69 13
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
www.canon-chaigneau.com


Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l?on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel I et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire? Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d?obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d?analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l?environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy.
?Le Château Coudot a été épargné par le gel, nous dit Joël Blanchard. Nous avons cueilli de belles grappes de raisins très mûrs, ce qui nous donne des Cabernets fruités, bien colorés avec des degrés avoisinant 12,5 à 13°. Le millésime 2017 sera un excellent vin que je situerais entre le 2014 et le 2015. Cette année, nous mettons sur le marché les 2016.?
C?est donc le moment d?apprécier comme nous ce beau Haut-Médoc 2016, issu de vignes d?une trentaine d?années, élevé 12 mois en barriques, avec des nuances de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associant finesse et structure, séducteur, de garde. Le 2015 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés. Le 2014 a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin très classique de ce joli millésime bordelais, avec un réel potentiel de garde. La cuvée Excellence 2016 (parcellaire), de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d?épices et de sous-bois, est un vin très prometteur. Le 2015, aux tanins mûrs, très équilibrés, mêle charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Excellent 2014, aux tanins fermes et fins à la fois, gras, aux notes de fruits cuits, de cannelle et d?humus, un vin parfait avec des foies de poulet au raisin frais ou une épaule d'agneau braisée aux haricots.

Joël, Daniel et Rémy Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Tél. : 05 56 58 90 71
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
www.chateaudecoudot.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017

 



Château PENIN


Château BERTHENON


Château HAUT-MACÔ


Château LAJARRE


Château La CROIX MEUNIER


Château PANCHILLE


Château La ROSE-POURRET


Château FONBADET


Château MONTROSE


Château BEYNAT


Château MAZEYRES


Château HAUT-BERGERON


Château HENNEBELLE


Château de ROQUEBRUNE


Château GRAND-MAISON


Château BOUSCAUT


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château ORISSE du CASSE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château LAFON


Château RAYMOND-LAFON


Château JOUVENTE


Château PLINCE


Château LASCOMBES


Domaine de VIAUD


Château PIGANEAU


Château La GRACE FONRAZADE


Château FONTESTEAU


Château de CÔME


Château FONROQUE


Château des ARNAUDS


Château DAVID



CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU BECHEREAU


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales