Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 14/07/2020
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction. 

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@lespault-martillac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAFARGUE


Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit. Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Les vendanges en blanc sont manuelles et effectuées par tries successives selon un critère phytosanitaire très rigoureux. Elles sont en grande partie mécaniques en rouge depuis 1997 (les plus jeunes vignes sont vendangées à la main), à maturité optimale et selon, là aussi, un critère phytosanitaire extrêmement rigoureux. Vous allez aimer comme nous ce Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2016 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale), de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale. Le 2015 a des notes de cerise et de sous-bois, de robe foncée, très équilibré au nez comme en bouche, un beau vin chaleureux, avec, au palais, des nuances de groseille mûre et de cuir.  Le Pessac-Léognan rouge classique 2016 a une couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Séduisant Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2017, avec des nuances de noisette, de poire et de chèvrefeuille, de belle robe, ferme et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, vraiment très agréable. Le 2016 est de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Goûtez également le Dauphin de Lafargue, charnu comme il se doit, aux notes de petits fruits frais et d’humus, tout en souplesse.


Famille Leymarie
9, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 72 72 30
Email : contact@chateau-lafargue.com
Site personnel : www.chateau-lafargue.com

Château BRONDELLE


Au XVe siècle, selon les terriers (cadastre actuel), la propriété dépendante de la seigneurie du château de Roquetaillade - on retrouve des traces dans les documents historiques, où le lieu-dit Pasquire est dit. A cette époque, la maison actuelle n'existait pas encore. Notamment, la propriété actuelle apparaît. A la fin du XVIIIe, la famille Lansac devient propriétaire. La famille Dupuy s’en porte acquéreur en 1846, époque à laquelle ils sont construits dans un bâtiment pour l'élevage du vin. Dans le Féret de 1893, le Domaine de Brondelle est la cité, la production est alors de 4 tonneaux de vin rouge et 2 tonneaux de vin blanc (moelleux). Louis Turtaut, grand-père de l'acteur vigneron, achète la propriété en 1927. En 1968, D. et R. Belloc ont donné l'orientation de leur propriété définitive, soit 8 ha, afin de profiter au maximum du terroir exceptionnel de Brondelle, c'est-à-dire des graves pauvres permettant l'obtention de grands vins. Jean-Noël Belloc nous dit “qu’en 2019, nous avons fait une belle vendange après un bel été ensoleillé sauf le Pessac-Léognan blanc qui a gelé une fois de plus ! A la vente : Château Brondelle Rouge 2017, un vin sur le fruit, bonne maturité, de la fraicheur grâce à une bonne acidité. Château Brondelle Blanc 2019 dégage une belle fraîcheur malgré l’ensoleillement important, belle maturité, belle finale rafraichissante aux notes de pamplemousse. Notre Pessac-Léognan Château d’Alix blanc 2018 est délicieux, gras, complexe, il n’y a pas de 2017. La très belle surprise 2019 a été en Sauternes au Château Fontaine. Nous espérons avoir la récolte 2019 certifiée HVE. Nous avons investi dans une machine à trier le raisin, avons construit un bâtiment pour les blancs afin d’améliorer leur profil aromatique. Nous voulons faire une vinification plus pointue, faire des stabulations à froid, nous gardons les blancs une semaine à 4°. Le 2017, qui est à la vente, est très aromatique, bel équilibre, c’est un grand millésime de Sauternes.” Ce vigneron nous propose en effet un fort joli Graves rouge Château Andréa 2017, persistant, où se mêlent la mûre et le cassis, il est ample et solide, c’est un vin riche et rond, bien équilibré . Excellent Graves Classic rouge 2017, Merlot et Cabernet-Sauvignon, il est corsé, au nez de petits fruits rouges à noyau et de fumé, charmeur, c’est un vin aux notes d’épices en bouche, Très beau Grand Vin Rouge 2017, il est franc, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité séduisante, d’une jolie persistance. Remarquable Grand Vin Blanc 2017, de belle couleur jaune pâle, avec un nez d’agrumes, très bien équilibré en bouche avec des nuances fumées, est un vin très expressif, d’une longue final. Très agréable Graves blanc 2019, il a une jolie robe jaune paille, au nez de noix et de fruits frais, bien rond et aromatique. Séduisant Sauternes Château Fontaine 2017, il est classique, développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits. Très joli Pessac-Léognan rouge Château d’Alix 2017, il est harmonieux, aux notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et de la matière.

Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubrondelle.com

Château BELLEGRAVE


Au sommet. Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale du Château Bellegrave. Cette belle propriété́ de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. Agriculture biologique contrôlée par Ecocert. Magnifique Pomerol 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances. Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. Joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011 dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. On poursuit avec ce remarquable 2009, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), tout en puissance et finesse, de belle couleur. Œnotourisme sur place.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Le Domaine est certifié HVE niveau 3. C’est toujours un réel plaisir de déboucher leur Saint-Emilion GC 2016, d’une belle couleur rubis, qui présente des arômes de truffe, de fruits rouges macérés. En bouche, l’attaque est franche, il est souple, savoureux, d’une belle ampleur, parfaitement équilibré. Le 2015, médaille d’Or, très parfumé (humus, griotte mûre), alliant couleur et matière, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, c’est un vin d’excellente évolution. Le 2014, médaille d’Or, au nez délicat, mêlant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux aux papilles. Le 2013, médaille d’Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale. Le 2012, médaille d’Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, a des notes de fruits rouges et de réglisse, un vin bien charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches. Le 2011, lui aussi médaille d’Or Bordeaux, est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), est très chaleureux. Superbe 2010 (médaille d'Argent), un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent.



33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château la GORRE


Cette propriété de 12,5 ha, a été rachetée par la famille Hue en 2009. Pratique de la culture raisonnée.
On y propose ce Médoc Cru Bourgeois 2011, nez intense de petites baies rouges et de framboise, est de bouche gourmande et légère, finale fraîche et suave (10 €). Le Médoc cuvée des Cazaillots de La Gorre 2007 est de belle robe soutenue et brillante, très riche, d?une jolie concentration d?arômes (cassis, épices?), persistant et très bien équilibré (8 €).

Famille Hue
1, route du Château
33340 Bégadan
Tél. : 05 56 41 52 62
Fax : 05 56 41 35 83
Email : contact@millesium.net
www.millesium.net


Château LE DESTRIER


Un vignoble dans la famille depuis plus de quatre générations. ?En fonction du degré optimal de maturation, la cueillette est élaborée fin Septembre début Octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée manuellement avant d'être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications.
Voilà un beau Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2016, un pur Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (élevage de 12 mois en barriques neuves à 30%), vraiment très bon, avec une jolie fraîcheur, un vin minéral, tendu, où se développent des connotations de prune, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche soyeuse en finale. 
Dans la lignée, le 2015, de robe sombre, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges à noyau, avec des tanins riches et une bouche où l?on retrouve ces fruits mûrs. Le 2014, est de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, idéal sur un chou farci aux châtaignes et au foie gras ou des aiguillettes de canettes aux fèves.
Intense et savoureux, le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2016, issu de 12 mois en barriques neuves à 80%, il est complexe avec ces nuances de fruits mûrs et de notes vanillées, un vin complet, ample et très équilibré, qui poursuit une très belle évolution. Goûtez le Bordeaux rouge Les Chênes 2016, toujours pur Merlot, sol lié à la Crasse de fer et graves, vieilli en fûts, équilibré, aux arômes d?épices, de fruits rouges cuits et de violette, aux tanins présents et soyeux à la fois.

Olivier Cheminade - Vignobles Cheminade
7, Peyrouquet
33330 Saint-Pey-d'Armens
Tél. : 05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13
Email : contact@vignobles-cheminade.com
www.vignobles-cheminade.com


Château BEAU SITE


Incontournable à Bordeaux, la famille Casteja est un négociant historique, et propriétaire de nombreux grands crus, dont le superbe Château Batailley, le Château Beau-Site, le Château Trotte Vieille, Domaine de L?Eglise... Elle a lancé La Grande Cave, le seul Site de vente entièrement dédié aux vins de Bordeaux, et vient de racheter 1jour1vin. La Fête de la Fleur a été organisée cette année dans leur Château Lynch Moussas.

Leur Château Beau-Site s?étend en pente douce vers la Gironde. Depuis les chais et la terrasse, on a une vue remarquable sur le vignoble et la propriété, proche de Calon-Ségur. C?est une des plus anciennes propriétés de la commune réputée de Saint-Estèphe. Sur ces pentes caillouteuses poussent des vignes dont on a soigneusement conservé les vieux ceps, produisant des vins racés, complets et élégants, comparables à ceux des meilleurs crus de Saint Estèphe.
?Pour les 2017, nous dit Frédéric Casteja. Dans le Médoc, nous n?avons pas eu de problème de gel ou très peu, que ce soit à Pauillac au Château Batailley, à Haut Bages Monpelou, ou à Saint-Estèphe au Château Beau-Site. Jolis rendements avec des qualités plutôt satisfaisantes. Les vins se goûtent bien, nous remarquons une dominante de Cabernets-Sauvignons, nous avons réussi à attendre au maximum la maturité avant de les récolter.
Pour le millésime 2017, je ne pense pas que l?on soit au niveau de qualité du 2016, on se rapproche plus du 2015. Bordeaux doit penser à ses marchés et à ses clients? La Grande Cave, notre site internet de vente de vins nous donne pleine satisfaction. ?
Toujours une référence avec ce Saint-Estèphe 2017, concentré, avec des arômes bien présents de fruits noirs et rouges, ample et gras, c?est un vin qui a beaucoup de charme et d?élégance, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins marqués mais qui se fondent bien par la suite, d?une belle persistance, prometteur. Vous ne pourrez qu?apprécier ce grand 2016, avec de la charpente, aux notes de griotte, de violette et d?humus, dense et concentré, subtilement poivré en finale, aux tanins présents et harmonieux. Le 2015 est puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise des bois, de truffe et d?humus en finale, de garde. 
Le 2014, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche, bien classique comme on les aime, et de très bonne garde. Le 2013, d?un bel équilibre, aux tanins denses, aux arômes persistants et subtils de fruits rouges à noyau, a des tanins mûrs. Le 2012 est riche et coloré comme il le faut, aux arômes de fruits mûrs (groseille, cerise) et d?épices, avec des tanins bien présents, un vin de bouche très typée et chaleureuse, de garde. Le 2011 est intense, classique, très typé, d?une grande complexité aromatique avec ces notes caractéristiques de cerise noire, de poivre et d?épices, équilibré, de bonne garde, un vin savoureux sur un chou farci ou un confit d'oie. Superbe 2010, dense, très coloré, aux tanins riches, avec ces notes persistantes de fumé et de cerise noire, un vin de bouche complexe, de belle garde.

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 59 60 30
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
www.borie-manoux.com



> Les précédentes éditions

Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019

 



Château ST ESTEPHE


Château CLOS des PRINCE


Château TOUR-DU-ROC


Château LAFARGUE


Château La MARZELLE


Château de MAUVES


Château PLINCE


Château BOIS CARRÉ


Clos JEAN


Château MAUVINON


Château BELLE GARDE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château LAJARRE


Château VOSELLE


CLOS DES LUNES


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château PENIN


Château BÉCHEREAU


Château GRAND-MAISON


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château La MOULINE


Château VALENTIN


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château PONT LES MOINES


Château LAGARDE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château BRONDELLE


Domaine de CARTUJAC


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château BOUSCAUT


Château LANIOTE


Château FILHOT


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château LASCOMBES



SCE DU CLOS BELLEFOND


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE GOURON


HENRY NATTER


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales