Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 31/07/2018
 

Domaine de Chevalier

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 est “le” grand millésime de ces dix dernières années, pour moi, il est même supérieur au 2015. C’est le plus grand millésime depuis 2010, en rouge comme en blanc. Domaine de Chevalier 2016 est plus sur la tension, sur la verticalité, la fraîcheur, bonne acidité. 2015 est un millésime plus souple, plus ouvert, plus féminin, plus charmeur, nous les dégusterons avant les 2016. J’aime beaucoup le 2015, pour les différencier, disons que le 2016 est plus dans le classicisme bordelais.

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château DARIUS


Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires. Agriculture raisonnée.  Voilà un excellent Saint-Émilion GC Darius 2015, récompensé d’une médaille d’Or au concours de Mâcon, harmonieux, dense, au bouquet subtil, qui développe une bouche délicate, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, aux tanins bien enrobés. Le 2014, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d’une belle persistance et de très bonne garde. Le 2013, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, est savoureux en bouche, à prévoir sur un lapin chasseur ou un gigot d'agneau boulangère. Le 2012, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Le 2011, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), un vin intense au nez, plein en bouche, velouté, bien classique du millésime, d'un beau rouge profond.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

Château LAUDUC


Domaine de 115 ha (55 ha pour Lauduc), situés sur 8 communes bordelaises, sur des coteaux, à dominante argilo-calcaires et graveleux. Certification HVE (Haute Valeur Environnementale). Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2015, 75% Merlot, 20% Cabernet Sauvignon et 5% Cabernet franc, élevé en barriques 15 mois, riche en couleur, harmonieux, au nez de petits fruits rouges bien caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de jolie bouche complexe, à la fois souple et ferme en finale, à déboucher avec une côte de veau aux morilles ou des rognons de veau grillés.  Le Bordeaux Supérieur Tradition 2015, 65% Merlot, 30% Cabernet Sauvignon et 5% Cabernet franc, est de robe violacée, au nez légèrement poivré avec des notes gourmandes de fraise des bois et de myrtille. Séduisant Bordeaux blanc Classic, 75% Sauvignon et 25% Sémillon, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits (agrumes) et les fleurs fraîches, tout en bouche. Le Bordeaux rouge Classic 2015, 75% Merlot et 25% Cabernet-Sauvignon, équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, dégage des senteurs de fraise et d’humus.  Joli Bordeaux Clairet Classic, d’une belle teinte soutenue, rond, de bouche pleine.

Famille Grandeau
Maison Grandeau Lauduc - 8, chemin de Lapeyre
33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 43 56
Email : contact@lauduc.fr
Site personnel : www.lauduc.fr

Château La ROSE SARRON


L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé de son fils Damien qui veille à la pérennité du vignoble. Le domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de rouge et 10 ha de blanc. Damien Rochet nous précise avoir eu une perte de récolte de 70% due au gel, les autres parcelles sont parfaites. En blanc, où se situent les vignes les plus touchées, les Sauvignons ont été gelés, seuls les Sémillons ont résisté. En rouge, les quantités sont plus importantes et les parcelles rescapées d'excellente qualité. Les ventes en 2018 : rouge 2015, blanc 2017, cuvée Damien 2015, cuvée Anaïs 2015, puis 2016. Vous allez aimer ce Graves rouge cuvée Damien 2015, parts égales de Merlot et Cabernet-Sauvignon, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure.  Le 2014 poursuit son évolution, un vin d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, ample en bouche, généreux, d’une fort jolie structure. Le Graves rouge 2015, charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), est un vin marqué par les fruits mûrs et les sous-bois, avec une finale persistante. Beau Graves blanc cuvée Anaïs 2015, 60% Sémillon, 40% Sauvignon, dont la fermentation malolactique est faite en partie en fût de chênes, puis élevage en barriques pendant un an, un vin gras, de bouche ample, riche en bouquet d’agrumes, où s’entremêlent, au palais, des notes d’amande et de bruyère, d’une belle persistance. Quant au Graves blanc 2017, majoritaire en Sémillon, le reste en Sauvignon et Muscadelle, il est tout en arômes, parfait avec une marinière de coques ou une tempura de langoustines.

Philippe Rochet
3, Sarrot
33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Château ESPIOT


Propriété ancestrale de Pessac-Léognan, connue précédemment sous le nom de Château Ladoar, tombée en désuétude après les guerres successives, c'est dans les années 2000 que reprend la vie du Château. Un vignoble de quelque 7 ha, très majoritaire en Merlot.
Goûtez ce Pessac-Léognan rouge 2011, de robe profonde, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, est bien réussie, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime tout en charme. Le 2010, coloré, aux notes de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, de bouche bien corsée et parfumée, avec un nez de fruits noirs et d?humus bien prononcé, corsé, un vin d?excellente charpente.
Remarquable 2009, d?ailleurs médaille d?Argent Challenge International du vin, intense en couleur comme en arômes, charmeur, aux tanins amples, avec ces nuances de prune et de griotte, légèrement épicé, persistant, de très bonne charpente, d?une grande harmonie en bouche.

Sébastien Espiot
Chemin de Miayres
33650 Martillac
Tél. : 05 57 32 46 44
Fax : 05 57 32 48 84
Email : s.espiot@orange.fr


Château La MOULINE


Une place très enviable dans le Classemen. Jusqu?en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C?est ensuite Ismaël Lasserre qui devint l?heureux propriétaire de ce domaine d?une superficie de 4 ha 70 ares et 37 centiares. Il l?exploitera jusqu?à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l?exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine Lasserre, épouse de Jean Coubris en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu?au 19 mars 1981. Et c?est avec passion que leur enfant Jean-Louis Coubris accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90.
A ce jour, Cédric Coubris, continue l?exploitation de 22 ha de vignes sur les 25 ha de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie.
?2015 et 2016, nous dit Cédric Coubris, sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent les 2009 et 2010. Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages en 4 temps. Les Merlots, puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets-Sauvignons, idem pour les Cabernets francs, et les Petits Verdots.?
En effet, on se fait vraiment plaisir avec son très savoureux Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2014, de couleur rouge sombre, de bouche dense et aromatique, chaleureux, d?une belle matière élégante, aux tanins fins et enrobés, d?une belle finale persistante, avec des connotations de pruneau et de mûre, légèrement épicé, poursuit sa belle évolution. Le 2013 se goûte très bien, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, marqué par des nuances de mûre et de sous-bois au palais, un vin souple mais corsé, et se débouche avec un agneau en osso bucco ou une brouillade de truffes.

Cédric Coubris - SAS Coubris JLC
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis-en-Médoc
Tél. : 05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
www.vinsdusiecle.com/chateaulamouline
www.chateaulamouline.com


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Henri Duboscq (voir Haut-Marbuzet) et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand dans ce vignoble de 12 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. 





Belle verticale cette année de ce Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance (50% de barriques neuves) : le 2015, très parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais, a des tanins soyeux mais denses.
Excellent 2014, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, un vin bien caractéristique de ce millésime médocain, qui mêle structure et rondeur. Le 2013, de robe pourpre soutenu, parfumé, séveux, est généreux et persistant en bouche. Le 2012, tout en arômes, de bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d?épices en finale, à prévoir avec des noix de veau, sauce au romarin ou un bœuf aux poivrons.
Le 2011, où l?élégance prime, est un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices. 
Le 2010, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais, est un vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte.
Le 2009, d?un beau rouge profond, riche en fruits rouges et noirs, ample et structuré, tout en persistance d?arômes, tout en bouche, est à la fois puissant et gourmand. Excellent 2008, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs, de belle couleur, parfumé, bien structuré, généreux comme ce 2006, de jolie robe grenat, aux arômes de fruits rouges, d?épices, de gibier, aux tanins bien enrobés, et le 2005, premier millésime, de bouche corsée et souple, qui développe un nez intense, marqué par des notes de petits fruits rouges à noyau, tout en arômes.

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 54
Email : infos@haut-marbuzet.net



> Les précédentes éditions

Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017

 



Château de ROQUEBRUNE


Château LANIOTE


Château MAUVINON


Château La GALIANE


Château BROWN


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château ORISSE du CASSE


Château FAYAU


Château de COUDOT


Château BOSSUET


Château BEYNAT


Château La ROSE SARRON


Château de MAUVES


Château VALENTIN


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château D'ARRICAUD


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château HAUT-MACÔ


Château BALESTARD La TONNELLE


Château LAJARRE


Vignobles PELLE


Château FRANC LARTIGUE


Château La HAIE


Château BELLEGRAVE


Domaine de CARTUJAC


Château MAYNE LALANDE


Château LAFLEUR du ROY


Château LUCHEY-HALDE


Château VAISINERIE


Château PLINCE


Château CORNEMPS


Château BOUTILLON


Château La MARZELLE


Château VOSELLE


Château de PANIGON



CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU MACQUIN


CLOS TRIMOULET


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE PICHARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales